Moïse bégayait-il?

On connaît l’histoire. Moïse était un enfant Israélite élevé par une princesse égyptienne. Après avoir vécu 40 ans en tant que prince, il a fui l’Égypte après un incident malheureux et a passé les prochaines 40 ans comme berger Madianite. Maintenant, Dieu lui demandait de retourner au peuple d’Israël, parler à Pharaon en leur nom, et les conduire à partir de leur servitude. Moïse supplia Dieu d’envoyer quelqu’un d’autre, parce qu’il ne pouvait pas parler clairement. Certains disent que le problème était un bégaiement. Que dit la Bible?

« Moïse dit à l’Éternel : Ah! Seigneur, je ne suis pas un homme qui ait la parole facile, et ce n’est ni d’hier, ni d’avant-hier, ni même depuis que tu parles à ton serviteur; car j’ai la bouche et la langue embarrassées » (Exode 4:10). Ceci est le verset qui conduit beaucoup à croire que Moïse avait quelque sort de difficulté à parler. Mais considérons-nous ce verset du discours d’Étienne devant le Sanhédrin : « Moïse fut instruit dans toute la sagesse des Égyptiens, et il était puissant en paroles et en œuvres » (Actes 7:22).

« Puissant en paroles » ne semble pas être la description d’un homme qui bégayait et balbutia et pouvait à peine former ses mots. Flavius Josèphe dit de Moïse qu’il est devenu général de l’armée Égyptienne et l’a conduit à une grande victoire. Est-ce là un homme qui avait du mal à parler clairement? En suivant le compte rendu dans le livre d’Exode, il ne semble pas que Moïse avait des difficultés à parler à Pharaon.

Quel était donc son problème? Rappelons-nous que Moïse avait été élevé par ses parents Israélites jusqu’à ce qu’il soit sevré. Puis il est devenu Égyptien et plus tard Madianite. C’est probable qu’il parlait ces deux langues sans difficulté. À l’âge de 80 ans, il a probablement conservé des rudiments de la langue hébraïque, mais on peut difficilement croire qu’il parlait couramment cette langue. Et Dieu lui demandait de se présenter au peuple hébreu comme leur libérateur! Pourquoi le croiraient-ils quand il pouvait à peine parler leur langue?

Finalement, Dieu lui demanda : « Qui a fait la bouche de l’homme? » Il n’y avait aucun recours pour Moïse, Dieu lui disait d’aller. Et cela a marché. Il a compté sur l’aide de son frère Aaron lorsqu’il a rencontré le peuple Israélite pour la première fois, mais bientôt il leur parlait de son propre chef.

Moïse était l’homme pour l’œuvre que Dieu lui demandait à faire. Il connaissait tous les tenants et les aboutissants de la culture et du gouvernement égyptien. Il était un leader naturel. Mais il avait besoin de ces quarante années de garder les brebis dans le désert pour tempérer son caractère afin qu’il fût en mesure de conduire le peuple d’Israël à travers ce même désert.

Dieu connaît nos capacités et nos faiblesses, toutes les choses que nous avons vécues dans la vie, toutes les erreurs que nous avons faites. Si nous sommes bien disposés, il peut prendre toutes les leçons que nous avons apprises si péniblement et les utiliser pour le bien-être d’autres dans son royaume. Mais il ne faut pas courir avant Dieu comme Moïse l’a fait quand il a tué l’Égyptien, puis a dû fuir. Nous devrions plutôt attendre patiemment sur Dieu pour qu’il nous montre les temps et les lieux où nous pouvons le servir. Puis, quand il nous incite à faire quelque chose, nous ne devrions pas faire des excuses.

Advertisements

À propos de Bob Goodnough

Living today in the light of history and eternity.
Cette entrée, publiée dans non categorisé, est marquée , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s