Il y avait des ténèbres à la surface de l’abime

Lors de sa création la terre était tohu et bohuinforme et vide selon la traduction de Louis Segond. Et il y eut des ténèbres sur toute cette abime chaotique – non pas une obscurité physique, qui serait vide de sens devant la vision du Créateurmais les ténèbres spirituelles étaient présentes depuis le début et allait bientôt commencer à se manifester leur présence subversive dans la création de Dieu.

« Et l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. » Cela indique une surveillance délibérée du chaos ci-dessous avec un plan pour ce qu’il deviendrait. La première indication de ce plan a été démontré lorsque Dieu a dit « Que la lumière soit », et instantanément il y avait de la lumière, et une démarcation claire entre la lumière et l’obscurité.

Bientôt Dieu fit que la terre sèche remonte de l’eau, et il a procédé à remplir la terre avec de la végétation, les animaux, les oiseaux et enfin l’humanité. La séquence des événements dans les jours de la création sont importants. Le conflit entre la lumière et les ténèbres, entre la mer et la terre, sont des thèmes qui se jouent tout à travers la Bible, et ces conflits existaient avant que l’homme a fait son apparition sur la terre.

Je ne vais pas dire beaucoup sur l’obscurité et la lumière, car je soupçonne que le concept de la puissance des ténèbres et le Dieu qui apporte la lumière sont au moins assez familiers à la plupart des gens. L’eau et la mer sont souvent utilisés dans la Bible en tant que symboles de l’état instable dans lequel la plupart des gens du monde existe. Considérez les versets suivants:

Apocalypse 17.15Et il me dit : Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations et des langues.
Psaumes 18.
5 – Les douleurs de la mort m’avaient environné, et les torrents des méchants m’avaient épouvanté.
Psaumes 65.
8 – Il apaise le mugissement des mers, le mugissement de leurs flots, et le tumulte des peuples.
Isaiah 8.7
Voici, le Seigneur va faire monter contrer eux les puissantes et grandes eaux du fleuve, (le roi d’Assyrie et toute sa gloire): il s’élèvera partout au-dessus de son lit, et il se répandra sur toutes les rives.
James 1.6
Mais qu’il la demande avec foi, sans douter, car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre.

Il y a des créatures redoutables dans cette eau, dont Léviathan semble être le chef. La description de Léviathan dans le livre de Job a conduit de nombreux commentateurs des années passées à lui identifier comme un crocodile. Redoutable comme peut être un crocodile, l’agitation et la dévastation causée par Léviathan va bien au-delà de ses pouvoirs. Des écrivains plus récents conjecturent que Léviathan était un dinosaure vivant dans l’eau. Peut-être cela nous amène un peu plus près à la description physique, mais les passages bibliques décrivant Léviathan allaient au-delà même de cela. Ils semblent décrire une puissance spirituelle qui est derrière l’agitation des eaux et le mugissement des vagues de ce mondeSatan lui-même.

Isaiah 27.1En ce jour, l’Éternel frappera de sa dure, grande et forte épée, le léviathan, serpent fuyard. le léviathan, serpent tortueux ; et il tuera le monstre qui est dans la mer.

La terre sècheeretzest destiné à être un lieu de sécurité et de stabilité pour ceux qui mettent leur confiance en Dieu. Néanmoins, l’Apocalypse nous montre les prototypes de deux formes de fausses religions. On se lève de la mer de l’humanité confuse qui ne connaît pas Dieu et son pouvoir vient du dragon, ou Léviathan. Ceci est le paganisme et toutes les formes de la fausse religion. L’autre se lève de la terre, a l’apparence d’un agneau, mais parle comme le dragon. Ceci est la contrefaçon et le christianisme et il est aussi dangereux que le premier.

Dieu a promis une terre à son peuple de l’Ancien TestamentErets Israël. Ils la possédaient en paix pendant une courte période. L’enseignement Dieu règnera de nouveau d’un trêne en Erets Israël n’est que le fantasme et l’illusion. Il a préparé quelque chose bien meilleure pour son peuple. La description de la Nouvelle Jérusalem montre un pays où il n’y a pas plus de ténèbres et où la mer est maintenant une mer solide et sûre de cristal. Il n’y a pas plus de monstres ; il n’y a pas de mal, pas de douleur. Les rachetés de tous les âges y habiteront dans la paix et la joie en présence de leur Seigneur et Rédempteur.

Advertisements

À propos de Bob Goodnough

Living today in the light of history and eternity.
Cette entrée, publiée dans Apologétique, est marquée , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s