Le mariage, est-ce qu’il vaut la peine?

Un grand nombre d’hommes et de femmes de nos jours n’en voit dans le mariage que les risques, les dangers et la perte de leur liberté. Beaucoup d’entre eux n’ont jamais connu un foyer uni, content et durable.

S’ils se marient, ils le font avec une clause échappatoire dans l’esprit. Quelque chose comme : « Si ceci ne marche pas je peux toujours partir et trouver quelqu’un d’autre. » Cela n’est pas très loin d’être une garantie que le mariage ne durera pas. Lorsque les chicanes surgissent il n’y aura pas assez de motivation de chercher de s’entendre ou de se réconcilier. Puis, leurs enfants grandissent dans un milieu des chicanes, de séparations et des parents que changent leurs partenaires. Et le cycle continue.

Il y a une meilleure façon de faire le mariage. Elle commence avec un homme et une femme qui ont chacun fait un engagement à faire tout ce qui est en son pouvoir pour que leur vie ensemble marche. Cela veut dire que chacun soit prêt à écouter l’autre. Il faut considérer les sentiments et les croyances de l’autre. Chacun fait des ajustements pour faire le bonheur de l’autre. Ils n’avaient pas honte de faire des apologies. Ils sont prêts à pardonner.

Qui doit comprendre ces choses si ce n’est pas des chrétiens ? Pourquoi donc voit-on tant de foyers brisés parmi les chrétiens ?

N’est-ce pas parce que trop de jeunes chrétiens voient le mariage tout en rose ? « Il (elle) me donne des frissons, qu’est-ce que ne peut pas marcher ? » Bientôt ils trouvent qu’il y a tant de petites choses qui ne marchent pas comme ils ont espérées. S’ils n’avaient pas appris à pardonner l’un l’autre pour les petites fautes, elles prennent plus en plus d’ampleur et les dérobent de la joie qu’ils ont tellement attendue.

Il y a toujours de l’espoir dans de telles circonstances. S’ils sont vraiment des chrétiens engagés, ils trouvent leurs réponses dans la Bible et en réponse à leurs prières. Ce serait mieux encore s’ils peuvent trouver un pasteur qui sait les donner de bons conseils. Et la meilleure serait d’être parti d’une assemblée où se trouvent des frères et sœurs murs dans la foi qui peuvent servir comme modèles et guides. De tels gens existent toujours, il faut les chercher et prendre leur foi et leurs vies comme modèles à suivre.

L’amour, le pardon, l’humilité et la patience sont des outils indispensables pour faire un foyer heureux. Un foyer qui encourage l’épanouissement de chacun des parents et des enfants. Il y a des couples qui ont été mariés pour quarante ans et plus qui vous diront qu’il vaut la peine de s’exercer à faire marcher le mariage. Ils ont essayé maladroitement à enseigner des valeurs chrétiennes à leurs enfants et cela a souvent semblé d’être peine perdu. L’un des plus grands récompenses est de voir ces mêmes enfants qui maintenant essaient enseigner à leurs enfants les mêmes valeurs.

Advertisements

À propos de Bob Goodnough

Living today in the light of history and eternity.
Cette entrée, publiée dans témoignage, est marquée , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s