La force se trouve dans la faiblesse

Maria Braun a été arrêté en 1966 pour enseigner une idéologie étrangère aux jeunes enfants de la République kirghize soviétique. Elle avait organisé des classes pour enseigner aux enfants au sujet de la foi en Jésus-Christ. Une autre femme a été arrêté avec elle et à leur procès, le juge a condamné l’autre femme à cinq ans de prison, mais a donné à Maria seulement trois ans en raison de son jeune âge. Maria a exigé la même peine que son amie, déclarant qu’elle était capable de le supporter.

En prison, Maria a continué à être un témoin zélé de Jésus-Christ — pendant trois ans. Puis, tout à coup elle a déclaré qu’elle avait été délivré de la foi en Jésus-Christ et maintenant elle avait foi en elle-même.

Qu’est-ce que s’est passé? Certains ont blâmé les conditions de détention et la propagande soviétique iincessante. Toutefois, les croyants virent qu’elle avait été fidèle pendant les trois années de sa peine initiale et crurent que l’orgueil l’a amenée hors de l’abri de la main protectrice de Dieu.

Lorsque nous exprimons le désir d’être des chrétiens forts, comprenons-nous ce que nous demandons? Ne voyons-nous pas le danger de croire que nous sommes des chrétiens forts? «Je ne pourrais jamais faire ce qui a fait Mme. Untel. Ma foi est forte, je ai reçu l’enseignement tellement bon, je ne pourrais jamais tomber comme ça.  »

En disant cela, nous sortons du couvert protecteur de Dieu pour défier Satan de faire son pire. Il le fera, et nous allons tomber.

L’apôtre Paul a compris cela. «Ce qui est bon, je le sais, n’habite pas en moi, c’est à dire, dans ma chair» (Romains 7.18). Il a compris le message quand Dieu lui a dit que sa force s’accomplit dans la faiblesse. «C’est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort» (2 Corinthiens 12.10).

Nous ne sommes pas capables de nous-même de faire de grandes choses pour Dieu. Pourtant, lorsque nous reconnaissons notre faiblesse, Il est capable de faire des choses surprenantes à travers nous. Puissions-nous être assez humble pour permettre à Dieu de nous surprendre.

Advertisements

À propos de Bob Goodnough

Living today in the light of history and eternity.
Cette entrée, publiée dans l'histoire, est marquée , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s